Ouvrir les yeux sur les commentaires

Vous avez surement entendu parler du restaurant « Le Cenacle« , à Tremblay (93) contraint de fermer ses portes après qu’une caméra cachée ait filmé le restaurateur proférer des propos racistes devant 2 femmes musulmanes qu’il refusait de servir. « Tous les musulmans sont des terroristes », disait-il.

Très virale sur Facebook, relayée par le directeur du Collectif contre l’Islamophobie en France, cette vidéo a engendré une vague d’indignation, notamment au sein de la communauté musulmane.
S’en est suivie une vendetta virtuelle visant à ternir la réputation du restaurant en rabaissant ses notes sur les différentes sites d’avis : plus de 20 000 avis à 1* (seulement) sur Facebook! Même efficacité sur Google+. En revanche, la page du restaurant sur La Fourchette a été fermée tandis Tripadvisor et Michelin Restaurants se gardent de publier les avis récents.

Plusieurs articles ont expliqué ceci bien mieux que nous le ferons ici :
http://www.huffingtonpost.fr/2016/08/30/cenacle-tremblay-restaurant-islamophobie-video-femmes-voilees_n_11776746.html
http://www.20minutes.fr/insolite/1915775-20160831-tremblay-france-reputation-ligne-restaurant-refoule-deux-musulmanes-ruinee-commentaires
http://rue89.nouvelobs.com/2016/08/28/restaurant-a-tremblay-racisme-ordinaire-a-violence-foules-265006

Au delà des notes, on a pu lire certains faux avis assez créatifs (bien que de mauvais gout).
Par exemple :

Dès l’arrivée j’ai senti que ce restaurant n’était pas net.
Entre la photo de l’entrevue de Montoir dans l’entrée et le portrait du maréchal Pétain au dessus de la cheminée je me suis dis le patron n’est pas très accueillants.
Ma surprise fut plus grande en lisant le menu :
Le menu du maréchal avec ses carottes Vichy, la soupe vichyssoise, la choucroute du führer, les pâtes à la Ducce, la baccalahau a la Salazar et la paella à la Franco.
L’ambiance : les serveurs étaient tous en uniforme de miliciens de Darnand.
On a eu le droit à un concert de Francis Kuntz par l’orchestre de Vichy.


Mais le plus grave n’est pas là. Et il est passé sous silence par les articles. Sous chaque avis (de 1* pour la plupart mais quelques 5* de soutien également), on a pu assister à une joute verbale inquiétante. Un exemple, parmi littéralement des milliers d’autres :

Capture1
Capture2
Capture4

A l’heure où certains disent qu’il faut fermer toutes formes de commentaires, ne faudrait-il pas au contraire les lire avec attention ?
Que se passera t’il si cette Audrey se fait tabasser un jour ? Doit on attendre d’en arriver là pour comprendre que la tension est palpable entre communautés et ne demande qu’à exploser ?

Il est à craindre qu’on passe un jour d’une vendetta virtuelle à des règlements de compte bien réels…