Dimanche 22/04 : 3h de décalage horaire avec la Suisse…

Dimanche 22 mars, à 2h du matin il était 3h. C’est ce qu’on appelle « l’heure d’été » et c’est valable pour tous les français.
Dimanche 22 avril, à 17h il sera 20h. C’est ce qu’on appelle « l’heure des sondages de sortie d’isoloir » mais ce n’est valable que pour les quelques français qui disposent d’un accès à Internet… A tout casser quelques dizaines de millions au plus :-)

Je m’explique…

Comme pour chaque élection, les grands Instituts de sondage interrogeront les électeurs à la sortie des isoloirs afin d’être en mesure d’annoncer les résultats dès 20h dans les Médias. Sauf que les première estimations sont disponibles dès 17h… et que les médias en Suisse (mais aussi en Belgique et ailleurs) ne se priveront pas de les relayer, au nom de liberté d’informer leurs lecteurs.

Contrairement aux médias français donc, car il faut le savoir, diffuser un sondage le jour de l’élection est passible en France d’une amende de 75.000 euros. Même par voie électronique / web. A l’origine, il s’agit d’une loi du 22 Juillet 1977 visant à réglementer ce secteur. Elle interdisait la publication de sondage dans les 7 jours qui précèdent l’élection. Puis une nouvelle loi, en 2002, a ramené l’interdiction à la veille du scrutin et au jour même.

Cette loi rend le modérateur Web que je suis très perplexe. Je ne juge pas du bien fondé (ou pas) de cette interdiction. Mais sa mise en pratique est irréaliste.

En 2007, les blogueurs qui ont diffusé l’information n’ont pas vraiment était ennuyés.
Mais en 2007, le Web participatif n’en était qu’à ses balbutiements. Combien de sites d’actualité avaient ouverts leurs commentaires aux internautes ? Ce n’est plus le cas aujourd’hui et cela pause un problème de taille : si les sites d’actu en ligne acceptent de s’auto-censurer pour respecter la loi, que feront leurs lecteurs ?

Faudra-t-il censurer tous les commentaires qui évoqueront les informations publiées par la RTS, Le Temps, le Soir… elles-mêmes relayées massivement sur les Twitter et Facebook ?

Après tout, nous ne sommes plus à une situation kafkaïenne près…

PS : cet article a également été publié sur le blog Présidentielle 2012 de L’Express

One Response to “Dimanche 22/04 : 3h de décalage horaire avec la Suisse…”

  1. Se pose aussi la question de la responsabilité: le commentateur ou l’hébergeur.
    On va appeler Kafka!