Zoom sur Hitler et le point G. du Web

Oui, j’avoue, le titre est un peu trop teasing
C’est qu’il est parfois difficile d’attirer le lecteur, voyez-vous !
Mais puisque vous êtes là, continuez un peu la lecture :-)

Pas question, donc, d’aborder la sexualité d’Adolf et Eva (Braun) dans ce post…  mais bel et bien de parler du Point G., comme Godwin.
Un point de non retour dans le débat, bien connu des modérateurs.

La loi de Godwin provient d’un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. » Dans un débat, atteindre le point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu’il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin. Par extension, du fait de la polysémie du mot « point », des « points Godwin » sont parfois attribués à l’unité.

Source : Wikipedia.

En d’autres termes, plus une discussion dure dans un forum, plus la probabilité que ce qui touche à la seconde guerre mondiale soit évoquée est forte (Hitler, les nazis, les camps de concentration,…). On dit alors que la discussion a atteint le point Godwin et qu’il est inutile de la poursuivre quels que soient les arguments avancés. Le modérateur peut généralement fermer le débat et en ouvrir un autre sur des bases plus saines car il n’en ressortira plus rien de pertinent.

Par extension, on parle aussi de « marquer un point Godwin ». Dans ce cas, il ne s’agit plus de point de « non-retour » mais de l’équivalent d’un carton rouge que la communauté adresse à l’un des « forumeurs ».

Cette règle, nous, modérateurs, on l’observe tous les jours :

  1. La conversation dure
  2. Les esprits s’échauffent (ou autre cas de figure : un Troll intervient)
  3. Les injures remplacent les arguments (à moins que ce ne soient les nouveaux entrants qui n’aient pas le même niveau d’argumentation que ceux ayant initié le débat et qui s’énervent)
  4. Ou alors les arguments sont remplacés par des analogies extrêmes
  5. Et quoi de plus extrême que le nazisme ? Quel meilleur moyen de discréditer quelqu’un que de dire qu’Hitler n’aurait pas dit mieux
  6. Le débat tombe dans l’irrationnel, le topic doit être fermé…

Le Web s’est emparé du point Godwin mais son origine est bien antérieur. Dès les années 50′s, on désignait par une expression ironique désignant, sous forme de locution latine, la disqualification des arguments d’un adversaire par leur association à Hitler :  » Reductio Ad Hitlerum ». La reductio ad hitlerum consisterait par exemple à rejeter les campagnes anti-tabac du fait que Hitler les soutenait en son temps (source : Wikipedia).

Alors, quels sont les plus courts chemin pour atteindre le point G. ? ;-)

  1. le conflit israélo-palestinien : pas besoin de développer je pense
  2. le Front National : tout le monde garde en mémoire les frasques de JM Le Pen (Durafour crématoire, pour n’en citer qu’un)
  3. l’homosexualité, les Roms : autres victime de la Shoah
  4. l’immigration : Hitler avait pris comme slogan « 5 millions d’immigrés, 5 millions d’emplois en moins », l’argument revient souvent…
  5. tout conflit international !
  6. pratiquement tous les autres sujets où il y a matière à un débat fonctionnel
  7. voilà, on est arrivé au point G  :-)

Exemples pris au hasard au moment où j’écris ces lignes :

vous avez favorisé un nouveau petit Hitler en cote d’ivoire,Ouattara élu démocratiquement et qui reprends son pouvoir par des génocides.et ces gens là trainent dans tous les coins de France !!!!C’EST CA QUI FAIT LE PLUS PEUR ,on a chez nous des gens qui sont a moitié fou et dont on ne connait pas les réactions pour notre sécurité.

vos comparaisons sont ou naives ou gourdes. Je n arrive pas a trancher. confondre les communistes et les extremistes d AL quaida est un signe de defaillance grave. Quand aux Hitler de notre temps, ils sont bien tranquillement en train de programmer des bombardements a uranium appauvri sur un peuple innocent. Khadaf lui n a jamais envahi un autre pays


Même la candidature de Nicolas Hulot peut mener au point Godwin !

Nous les Européens avons déjà eu un grand leader végétarien, socialiste, anti-chasseurs, écologique. Bon fils, il prend soin de sa mère mourante avant d’entrer en politique et d’y avoir un grand succès après des débuts difficile dont il triomphe par sa ténacité. Patriote, ancien combattant héroique, sa couleur préférée était aussi le vert … de gris, il était autrichien, on l’appelait Adolf Hitler. A noter qu’au début du vingtième siècle l’écologisme était l’apanage de l’extrême droite réactionnaire en France aussi ( Maurras, Bernanos, etc … n’avaient que mépris pour le « progrès » et la République pourrie des Juifs, francs-maçons, ploutocrate et industrielle). Ils appellaient au retour « a la nature » comme Hulot ou José Bové … A méditer

On pourra relever, comme le fait le site Techno Science dans un excellent article, que ce Point Godwin entraine son lot de corolaires ! Citons en quelques uns :

  • Au fur et à mesure qu’un réseau s’accroît, la probabilité d’y côtoyer d’authentiques nazis tend vers 1.
  • Au fur et à mesure qu’un réseau s’accroît, le nombre de points Godwin non soulignés par une citation de la loi de Godwin converge vers zéro.

Et celle que je préfère :

  • La probabilité qu’un intervenant cite Hitler ou le nazisme dans une discussion sans rapport direct et à fort contenu idéologique ou passionnel est inversement proportionnelle à sa capacité de défendre son opinion par des arguments recevables !

Pour conclure, me revient à l’esprit un article de Rue89 dont le titre était « Après le Point Godwin, le Point Sarkozy ». Où tout sujet de société ramène à parler de Sarkozy. Gageons qu’avec les échéances de 2012, le point Sarko sera décliné à toutes les sauces.

PS : je constate que cet article attire pas mal de nouveaux lecteurs. Si cela vous a intéressé, n’hésitez pas à parcourir les archives du blog.
Par exemple, l’article « Loue studette contre pipe! » avait aussi bien buzzé au moment de sa sortie. Encore un titre teasing… !