Le label d’auto-modération qui monte, qui monte…

C’est le label dont on entend parler de plus en plus. De quoi s’agit-il ? D’une initiative de deux adolescents, qui se transforme en association et qui – à force de ténacité – arrive à imposer cette idée : dans tout espace de dialogue, il convient de décréter que le respect s’impose. Car comme on le sait, cela ne semble pas une évidence pour un certain nombre d’internaute.
Ce label « Respect Zone » est désormais affiché sur les sites Internet de l’Unesco, du ministère de l’éducation Nationale, de Free.fr et pas mal d’autres.

Un peu naïf ? Ils rétorquent que ce n’est pas une raison pour ne rien faire. Difficile de les contredire, d’autant que leur enthousiasme est communicatif.

Et preuve qu’il ne faut jamais douter de rien, la signalétique « Respect Zone » a même gagné… le monde « offline » ! La vrai vie, quoi.
Cet article du Parisien nous explique que plusieurs panneaux « Respect Zone » sont désormais affichées dans les lieux publics de la ville de Chevry-Cossigny (4000 habitants, dans le 77).

C’est un jeune habitant de la commune qui nous en a fait la proposition après en avoir entendu parler en classe, explique Franck Ghirardello, le maire (SE) de Chevry-Cossigny. Et nous avons trouvé l’idée intéressante car, comme ce label, nous sommes avant tout dans la prévention.



L’auto-modération, cela a du bon ! Sur ce blog, on leur souhaite que cela ne soit qu’un début !