Les commentaires sportifs de qualité : ils existent !

Sur ce blog, nous vous parlons principalement du côté obscur du Net : commentaires racistes ou grossiers, condamnation suite à des propos racistes laissés sur sa page Facebook
Mais Internet ce n’est pas que cela, heureusement ! D’ailleurs, seule une minorité (certes spectaculaire) de messages sont rejetés. Or, certains commentaires sortent régulièrement du lot : pertinents, apportant une information supplémentaire et bien écrits… y compris sur l’actualité sportive !
Si, si : on parie ?

FOOTBALL :

On ne les entend pas souvent pour la finesse de leurs analyses … et pourtant. Ces fans de football partagent leur opinions et pronostiques de manière claire et argumentée.
Christino Ronaldo mérite t-il le ballon d’Or ? Ces 2 internautes avent mettre en avant leurs arguments.

Il a quand même bien progressé au niveau collectif. À United, il multipliait les touches très « spectaculaires », ce qu’il ne fait plus tellement au Real, même s’il en reste des bribes. Son jeu s’est beaucoup épuré depuis un moment, mais il a aussi gagné, par la même occasion et paradoxalement, des réflexes de « purs buteurs » ce qui le conduit parfois à oublier ses partenaires, dans la zone de vérité.
Mais de façon globale, il a bien progressé dans ce domaine. Même si pour moi, le meilleur CR7 que j’ai vu (ou en fait, le CR7 que j’ai préféré pour être plus objectif) demeure celui de la saison 06/07, durant laquelle il n’a marqué « que » 23 buts, mais où il a régalé Old Trafford avec un jeu à la fois très collectif, et très spectaculaire : ce ne furent pas les dribbles pour humilier l’adversaire, mais vraiment des dribbles pour créer de l’espace à lui ET à ses partenaires.

Dire ça, c’est quand même assez faux.
Ce n’est pas CR7 qui met son équipe à son service.
Nier l’interdépendance entre le joueur et son équipe est quand même étrange.
Un grand Ronaldo bonifie l’équipe. Il peut faire des choix individualistes, mais tire en même temps son équipe vers le haut, ses appels créent beaucoup d’espace pour ses propres partenaires. Il ne concentre pas tous les buts, une grande partie oui.
Mais un pareil joueur apporte forcément beaucoup plus de positif que de négatif.
On l’a déjà vu à United, où il a étoffé un certain palmarès quand même.
Ce n’est pas « lui » qui doit gagner des titres. Il doit y contribuer. Le hic, c’est que le Real est quand même un club très spécial, où il se passe beaucoup de choses étranges (tensions avec Mourinho, crises du vestiaire) et il n’y a pas forcément un climat très sain : ainsi, il est courant de voir ce club en perpétuelle reconstruction. Difficile de gagner beaucoup de titres de la sorte. Depuis le début de l’ère des « Galactiques », il n’y a plus eu de grosses régularités dans les victoires au niveau des trophées. Pas un hasard selon moi.

Niang, nouvelle recrue de Montpellier ? Cet internaute a visiblement suivi la carrière de ce jeune joueur et en fait profiter la communauté.

amis montpellierains … ne mettez pas trop d’espoirs en Niang !
il n’a peut etre pas eu beaucoup sa chance au Milan, mais dès qu’il a joué, j’ai vu ses matchs et j’ai souvent été déçue
il est encore très imprécis dans le dernier geste (et je ne parle meme pas de ce poteau contre le Barça en Ligue des Champions haha).
Et souvent, il veut faire la différence seul et joue trop compliqué au lieu d’apporter des solutions à ses coéquipiers (je pense que c’est du au fait qu’il ne jouait pas assez, donc il voulait surement être décisif lorsqu’il jouait)
Mais avec 1 seul petit but (contre un club de Serie B) depuis son arrivée, il a pas su justifier les espoirs qu’on pouvait placer en lui
Maintenant je reste convaincue de son potentiel. Qui sait avec de la confiance et du temps de jeu il pourra peut-être enfin lancer sa carrière (comme Aubameyang, il a bien choisi sa comparaison)
Mais que les montpellierains ne l’attendent pas comme le « sauveur » qui va enchaîner les pions. ils seraient déçus…
Après j’espère me tromper :)

Tout cela peut donner lieu à un débat, un échange, des réponses dans le respect de chacun… même quand cela parle du PSG !

TENNIS :

Loin des clivages entre les fans de Federer face à ceux de Nadal,  on retrouve aussi des commentaires mesurés et justifiés, comme sur le récent choix de Richard Gasquet de changer d’entraineur. Le commentateur ci-dessous rappelle qu’il y a fort longtemps Bruguera – le nouvelle entraineur du français – avait lui aussi eu besoin des conseils d’an ancien : John McEnroe. Il pose finalement la question des critères de choix d’un entraineur : faut-il un joueur avec le même style ou au contrainte s’orienter vers un style différent ?

Ce choix de coach peut paraître étrange à première vue, dans la mesure où Bruguera, tout comme Gasquet, avait tendance à jouer très loin derrière sa ligne de fond de court. il avait tenté de remédier à ce problème en s’offrant pendant un temps les services de John McEnroe, qui l’avait obligé à se placer au niveau de sa ligne de service pour recevoir. Mais du coup, Bruguera ne parvenait plus à mettre une balle dans le court en retour: il s’est rapidement séparé de McEnroe et s’est empressé de revenir à ses anciennes habitudes.
Cette association avec Gasquet ne semble donc pas une très bonne idée au départ. En même temps, faut-il nécessairement être entraîné par un bon serveur pour bien servir, par un bon volleyeur pour bien volleyer? Je n’en sais rien, mais les choses sont sans doute un peu plus complexes que cela. Espérons en tout cas que cette association, qui peut a priori susciter des réserves, permettra à Richard Gasquet de franchir un nouveau cap.

RUGBY :

Idem pour le sport de voyou joué par des gentlemen ! On peut lire des commentaires aussi techniques que les règles qui composent le rugby. Le premier commentaire revient sur le « en avant » et en précise les modalités. Le second déplore le manque de jeu d’équipe du Stade Toulousain causé par le manque de véritable meneur.

il serait intéressant que tout le monde comprenne que la règle n’a jamais changé (une précision y a été apporté). Si vous reprennez les vidéos des matchs de ces dernières années vous verrez que plus de 80 pour cent des passes de 3/4 en mouvement seraient en avant. Ce que vous pensez (en avant par rapport aux lignes parallèles à l’enbut) c’est ce qu’on appel le référentiel terrain. C’est vrai uniquement si le joueur est arrêté. Lorsque celui ci est en mouvement il doit faire la passe en arrière vis à vis de lui (référentiel joueur). Ça a toujours été le cas, seulement la grande majorité des spectateurs, voir même des joueurs, et certains rares arbitres, ne le savent que depuis cette année.
Je me permet de le préciser car j’ai du mal à comprendre l’unanimité des votes positif pour un post aussi erroné.

Le ST développe un jeu exigeant qui ne souffre pas de la moindre approximation. Le collectif y est mais, pour des motifs difficiles à cerner, cela ne fonctionne que par à coups. A un moment, par exemple, Johnson déborde, après peut être la seule séquence où ils ont enchainé et fait une passe par dessus pour Fritz qui la loupe. s’il la prend correctement, cela va à dam. C’est ce genre de détail qui montre qu’ils n’y étaient pas ce WE. Il y a eu au moins 3/4 occasions franches et le dernier geste, une passe, un placement n’était pas correct.
Même à la dernière minute où ils jouaient des mauls à répétition, je me suis dit que nous allions nous prendre une pénalité tellement je les sentais poussifs et ça n’a pas loupé. heureusement qu’il rate la pénalité autrement cela aurait une défaite liée à un vrai manque de maitrise collective.
Et puis sans doute manque t il un meneur de jeu. Il faut compter le nombre de matchs qu’a Beauxis dans les pattes. Trop peu vu les blessures qu’il a connues. Je suis persuadé qu’il avait le match du Connacht dans les pattes. Barraque est trop jeune encore pour prendre le jeu à son compte. Avec le retour de Mac en février et aussi de Clerc, cela devrait mieux aller, surtout qu’il pourra monter en puissance pour les phases finales….

COMBINE NORDIQUE :

A l’approche des J.O. d’hiver de Sochi, les spécialistes de ces sports peu médiatisés d’ordinaire ont l’occasion de briller. Ils complètent les articles et sont précieux pour se mettre à jour, par exemple au sujet du Jason Lamy Chappuis (« Jez »), principale chance de médaille tricolore au combiné nordique.

C’est bon de savoir que quand il part à moins de quinze secondes de Frenzel, il peut le battre à la régulière assez facilement. Malheureusement il ne part que rarement à moins de quinze secondes de l’Allemand. cet Allemand n’à rien de forcément si exceptionnel. C’est par contre un sauteur hors pair et très régulier qui profite des ecarts qu’il colle après le saut. Comme Jez à une époque
Au J.O. tout se jouera sur le saut! Si JLM est à moins de 30sec. des premiers, à condition que ce ne soit ni Koksilien , ni Moan, il peut l’emporter. Le problème d’ailleurs est le mème pour tous les français. Ils vont devoir s’entrainer ferme sur cette discipline avant les Jeux.

FORMULE UN :

Enfin, La formule 1 a beau être l’un des sports mécaniques les plus rapides du monde, ce fan prend son temps pour rétablir la vérité. Il donne tous les éléments de contexte et l’historique nécessaires sur le changement de pneus en cours de saison par l’écurie Red Bull Racing (RBR).

Alors re-situons les choses.
Dès les essais de pré-saison, RBR a critiqué les Pirelli : ils
n’arrivaient pas à les faire fonctionner de manière optimale, c’est un
fait, et lorsqu’ils poussaient, il apparaissait que ces pneus devenaient
dangereux. Bilan, RBR a très vite dit que ces pneus étaient dangereux.
Et ils avaient raison, on aurait pu avoir un drame.

De concert, tous ont alors décidé qu’il fallait changer les pneus, par
sécurité : les pilotes, les écuries, FIA/FOM, tout le monde est tombé
d’accord, certains plus que d’autres, fatalement. Pour Pirelli le défi
était de taille, ils n’avaient ni le temps, ni la monoplace pour
développer un composé fiable. Ils sont donc revenus à une solution
éprouvée, les ceintures en acier de l’année précédente. Vous ne croyez
tout de même pas qu’ils allaient sortir un tout nouveau pneu de leur
chapeau, sans R&D, sans essai, sans rien..? Alors oui, il est
possible voire probable, que RBR savait que ce changement de carcasse
leur ferait du bien. Mais de là à parler de réunion secrète, et patati
et patata… Non mais les gars ça vous arrange de dire ça, vous croyez
que les autres écuries sont plus vertueuses ? Vous n’avez pas non plus
l’impression d’oublier que c’est finalement Mercedes qui a fait de
curieux essais pas très officiels concernant ces nouveaux pneus ?
Arrêtez donc, le lobbying en F1 ne date pas de cette année, et si vous
le critiquez maintenant alors ne supportez aucune équipe car aucune n’a
pas à moment donné profité de ces manoeuvres.

Après le championnat, Newey, qui de coutume parle peu mais bien, nous a appris
que Pirelli avait changé ses composés au cours de l’hiver. De fil en
aiguille, son raisonnement (qui se tient) le mène à une conclusion qui
n’a pas plu à certains : Ferrari, Lotus, Force India, ont eu pas mal de
chance de faire fonctionner ces Pirelli qui n’étaient pas prévus.
Franchement, vue la continuité, vue la solidité et le supériorité du
département aéro RBR, je pense que le brave Newey ne ment pas.

Enfin, pour terminer dans le désordre, rappelez-vous qu’au moment où les pneus
ont été changés, RBR… dominait. La Mercedes était rapide sur un tour
mais avait généralement du mal en course. Après le GP du Canada, Vettel
était en tête devant Alonso. Le fatidique GP suivant, Silverstone,
Vettel dominait encore mais a abandonné sur problème de boite (faute de
quoi il aurait remporté 4 victoires en 8 GP), ce qui n’enlève rien au
fait que RBR faisait déjà plutôt bien marcher les pneus…..

En conclusion : les contributions à haute valeur ajoutée existent. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ne sont pas rares ! L’enjeu majeur pour les rédactions est maintenant de les identifier puis de le mettre en avant afin d’encourager les meilleurs contributeurs à s’exprimer plus souvent. Car en tant que lecteur, on en redemande !