Propos racistes sur Facebook : 4000 Euros d’amende

La nouvelle n’aura finalement pas fait tant de vague que cela : un élu FN condamné à 4000 Euros d’amende (dont 1000 avec sursis) pour avoir laissé en ligne 2 propos jugés racistes sur sa page Facebook. Non pas tenu ces propos lui-même, mais laissé en ligne. C’est un cas intéressant de condamnation d’un élu pour non-modération de commentaires d’autrui. L’avenir dira si le cas fera jurisprudence. A noter que l’élu va faire appel de cette décision.

On ne commentera pas dans ce blog une décision de Justice; revenons seulement aux faits.
L’élu en question s’appelle Julien Sanchez. Il est jeune (29 ans) et anime une page Facebook suivie par environ 1700 « fans »

En cause, les propos tenus par 2 internautes (Stéphane Baudet et Laurent Roux) sur la page Facebook de M. Sanchez, s’en prenant à Franck Proust (adjoint au maire de Nîmes) et à sa compagne Leila.
Dont ce message :

Julien Sanchez s’est défendu en disant qu’il ne passait pas son temps sur Facebook, ne pouvait pas être responsable des propos tenus par des tiers alors que lui même n’a rien dit dans cette affaire.
Qu’il les ait délibérément laissé en ligne ou pas n’a finalement pas beaucoup d’importance. Il a été jugé Responsable comme le serait un Directeur de Publication.

Et le mécontentement gronde chez les sympathisants FN, très nombreux à l’audience :

Tout cela pour un commentaire basique sur Facebook… Le but ultime de l’opération c’est finalement l’auto-censure… qui osera poster des commentaires un peu trop vrai sur les comptes Facebook de nos élus FN après une telle condamnation ? Julien Sanchez ne peut pas être sur FB 24/24 à faire le modérateur. Bravo à toi Julien, tout mon respect …

En revanche, la bêtise n’est l’exclusivité d’aucun camps visiblement puisque l’on a pu lire également sur différents médias les commentaires ci-dessous, retirés depuis :

SANCHEZ ça sonne vraiment terroir français

a l’epoque de Franco , les Sanchez , fernandez , hernandez et Cie faisiaent moins les marioles……………………………..

Harlem desir est antillais donc Français mais Sanchez pour ma part est etranger , c’est la vie…….


Quelle que soit notre avis sur ces propos tenus, je peux comprendre que cette décision soit perçue comme absurde :
1) Les 2 internautes vont ils être inquiétés dans cette Affaire ? A priori, on connait leur nom ou à défaut leur compte Facebook (MAJ : il semble qu’ils aient été condamnés également, mais je n’ai pas trouvé le détail de la peine).
2) Chaque jour, des milliers de commentaires de ce type sont publiés sur des milliers d’autres pages Facebook. Qu’est ce qui diffère ici ? Le fait que ce soit un élu ?

Si on suit cette logique, on peut imaginer que des groupes organisés posteront à l’avenir des messages racistes, homophobes, sexistes… sur les pages Facebook de leurs « ennemis politiques » en espérant les voir condamné. Ou au moins salis dans leur réputation. Puis cela débordera du cadre politique : toutes les personnalités (artistes, sportifs, …) seront concernés.
Par exemple, ce ne sont pas les propos racistes qui manquent sur les pages Facebook de footballeurs. Ces derniers ouvrent des Pages Fan mais s’en désintéressent assez rapidement…

Si cet élu est condamné, alors il va falloir en condamner beaucoup d’autres pour des propos similaires.

Cela fait un moment que les Marques ont compris l’importance de la Moderation sur Facebook. Il y a fort à parier que  les personnalités, en premier lieu politiques, vont devoir s’y mettre également!