Qui sont ces commentateurs extrêmes sur Facebook ?

Faisons un rapide quizz. Selon vous, quel profil, parmi ceux listés plus bas de A. à D., a publié le commentaire suivant :

Ils ne méritent pas la peine de mort!! c’est trop rapide… Ils méritent de la torture, comme ils ont fait subir à cette pauvre Fiona!! on devrait les laisser mourir à petit feu et leur couper un membre tous les 2/3 jours..

  1. une mère de famille,
  2. une passionnée d’art,
  3. un fan de foot,
  4. un membre d’un parti extrême

Je parie bien volontiers que votre choix s’est porté sur la réponse 4. Et pourtant, non. La bonne réponse était la réponse A, une mère de famille. Ce commentaire, particulièrement horrible et cru, a été publié par une certaine Valérie, quarantenaire active, en réaction à l’évènement de la petite Fiona de septembre dernier. Rien ne pouvait laisser présager que cette membre de la page « Ensemble pour vaincre la Mucoviscidose » tiendrait ce type de propos. Et cet exemple n’est pas un cas isolé. Voici ce que le fan de football et la passionnée d’art ont publié :

Espèce de Grosse Salope tu devrais te suicide et brûler ton compagnon de merde !!!!! Toutes ces personnes qui se sont mobilisé pour vous.
Laissez moi dix minute avec son putain de bonhomme et je vais lui taper tellement fort sur sa gueule qu’il va se pisser dessus!!!!
Saloperie j’espère que quant tu sera en prison on va bien s’occuper de toi bâtards!!!!


c’est une fin trop douce une balle… lui arracher les entrailles serait plus approprié !!

Tentons de mieux comprendre ces profils (publics). Sont-ils de vrais profils ? Ont-ils eu une activité sur le réseau social qui pourrait expliquer leur commentaire ? Pouvait-on en quelque sorte prédire ce type de propos ?

Sur l’authenticité des profils d’abord. Tous ces comptes ont une activité significative. Ils ont liké de nombreuses pages (plus de 300 au total), Ils publient des statuts régulièrement, même si cela dépend des profils. Ils sont inscrits sur Facebook depuis plusieurs années. Enfin, de nombreuses photos d’eux sont disponibles dans leur album photo. Il ne fait aucun doute que de vraies personnes utilisent ces comptes.

Nous nous sommes intéressés à l’activité des comptes. Attardons-nous maintenant aux contributions elles-mêmes afin d’en apprendre un peu plus sur ces commentateurs.

Chris, une engagée tendance modérée.
Les sujets touchant à la politique semblent intéresser cette internaute. Les publications visibles sur sa page sont des articles en rapport avec ce thème. Mais point d’extrémisme. Elle est tantôt critique des verts, tantôt de la droite. Chris semble être une modérée. Elle a également la main sur le coeur : elle est membre du groupe « Groupe de dons pour tous« .

Valérie, une sportive au grand coeur
Si l’on en croit les pages qu’elle like, Valérie est une grande fan de sportifs. Elle sait également donner de sa personne et soutient de causes qui lui tiennent à coeur. La mucoviscidose en fait partie. Elle est fan de la page « Ensemble pour vaincre la Mucoviscidose » et a participé à une course au profit de cette maladie.

Luc, ma fille sinon rien
Le dernier internaute auquel nous nous intéressons ici est Luc. S’il like de nombreuses pages (plus de 200), il ne publie que très peu de statuts. De nombreuses images sont présentes dans les albums de son profil. Principalement des photos de sa fille, une petite blondinette de moins de 5 ans. Ces photos immortalisent tantôt les exploits de la petite fille, tantôt des moments tendres aux côté de ses deux parents.

On peut maintenant répondre de façon certaine. Les profils sont-ils authentiques ? Sans aucun doute, oui. Pouvait-on prévoir, voire anticiper les propos publiés ? Pas de la part de ce type de profils, en apparence policés et aux publications bon enfant : la réponse est non.

Pourtant, comme Valérie, Chris et Luc, bon nombre d’internautes publient avec leur vraie identité des commentaires insultants et haineux sur les réseaux sociaux. Les internautes mettent-ils toute la vérité et rien que la vérité sur Facebook ? Bien sûr que non. Ces commentaires peuvent alors être vus comme un emballement du à la violence de l’actualité. Ou peut-être reflètent-ils des convictions profondes non assumées sur le réseau social. Toujours est-il que ces contributions étaient imprévisibles de la part de ces utilisateurs n’ayant probablement jamais publié de commentaires similaires auparavant. Impossible donc qu’ils aient été bannis de votre page. Ces comportements obligent à une surveillance permanente, en quasi temps réel.

Un canal de communication public, des internautes exigeants et comme nous venons de le voir, totalement imprévisibles ! Les réseaux sociaux sont décidément un canal à part !