Pourquoi un blog sur la modération ?

28% !
C’est le pourcentage de contributions d’internautes que mes équipes de modérateurs suppriment, en moyenne.
Ce sont des textes , des photos, des vidéos que l’on retrouve sur des sites de Presse, de Media, d’Annonces, de E-commerce, des Forums pour enfants, des « Murs » Facebook…  partout où un internaute peut être amené à s’exprimer.

Ce sont donc en moyenne 28% des contributions d’internautes (pseudos, commentaires, articles, avatars…) que vous ne voyez pas car empêchés d’être publiés ou très vite retirés. Et C’est surement mieux ainsi !
28% de contributions à supprimer qui pourraient faire 38% ou 48% sans l’intervention des modérateurs tant l’agressivité d’un Troll engendre en réaction l’agressivité des autres contributeurs, pour ne donner qu’un exemple.

De tous les métiers du Web 2.0, celui de modérateur est sûrement le moins glamour…
C’est que l’image du censeur colle à la peau…
Et pourtant, c’est un métier passionnant !
Un métier que l’on exerce avec la conviction que sans modération, il n’y a plus de débat.

Sans parler (mais on y reviendra) des risques juridiques que l’on prend en publiant certaines contributions ou des atteintes possibles à son image de marque.

Le sujet est large : cela méritait bien un blog pour vous en faire découvrir les coulisses.
Un blog pour savoir à quoi ressemblerait le Web, sans modération… !

8 Responses to “Pourquoi un blog sur la modération ?”

  1. Bonne chance pour le lancement de ton blog, ça part pas mal visiblement ! @+ Olivier

  2. Des chiffres voila une bonne nouvelle, je vais enfin pouvoir argumenter mon message sur l’importance de la modération humaine.

  3. J’aimerais bien connaître le degré d’importance du besoin de modérateurs selon les différents types de réseaux sociaux.

    Un forum, les commentaires d’un blog, un tchat public, un jeu vidéo, un facebook ou un twitter (rares, les cas mixbeat/eolas, non ?)…

    Il me semble que lorsque chaque contributeur peut choisir ses camarades de débat (et les « exclure »), la modération devient quasi-naturelle. Un Mur d’amis Facebook se modère plus facilement qu’une Page publique, par exemple…

    Au final, que « craignez »-vous le plus, en tant que modérateurs-pros ?

  4. Je crains qu’il n’y ait pas réponse toute faite à votre question. Il y a des sujets qui sont très difficiles à modérer : le conflit israélo-palestinien par exemple car les clivages sont très violents. Et vous pouvez aborder ce sujet à la suite d’un article, dans un blog, un forum, sur Facebook ou Twitter…

  5. MAX Claire 15/05/2011 at 19:20

    Bonjour, je pensais que les internautes étaient responsables individuellement de ce qu’ils écrivaient.
    Décret du 25 Février 2011:
    « les fournisseurs de services doivent conserver les mots de passe, traces d’achats, commentaires des internautes pendant 1 an.
    La police pourra y avoir accès lors d’enquêtes, ainsi que le fisc et l’Urssaf ».
    Voilà ce que j’avais noté.

  6. Robin Clavreul 20/04/2012 at 06:14

    ah ! enfin ! un blog sur la modération. ce matin j’ ai posté ce texte dans l’ affaire Breivik :  » quelqu’ un ou quelques un peuvent ils m’ expliquer pourquoi la photo , les motivations, les idéologies des criminels sont si largement et uniformément diffusées, commentées, expliquées, dans la presse, avec mode d’ emploi, mode de pensée, ??? magistralisées, respectabilisées et honorées dans la performance.
    Comment sommes-nous, nous les sociétés européennes, arrivés à ce point de laxisme et de non-interventionnisme, que les activités criminelles soient complaisamment décortiquées en amont, rationalisées et structurées dans le présent, et tribunisées en aval, dupliquées à l’ envi, scolarisées presque.
    Comment ose t on prétendre modérer les internautes citoyens, leur demander de tourner leurs mots sept fois dans leur clavier de peur de se faire rabrouer, tout en épandant l’ immodérable sur des tartines de pseudo-liberté. merci en tous les cas au Figaro de bien vouloir diffuser cette réaction modérée dans la forme à une publicité immodérée faite à des individus immodérés pour des actes assez peu modérés punissables dans ces pays de grande compréhension (et où j’ ai vécu 5 années, de 15 ans de réclusion dans un petit studio comparable à nos hôtels 1 étoile. merci. ne vous étonnez pas si cela se reproduit en mieux… « .

    pas un journal ne l’ a passé en entier.

    ma question devient donc : pourquoi ne pas faire écrire les réactions directement par les modérateurs ? ceux qui veulent échanger avec moi peuvent le faire directement sur robinclavreul@sfr.fr

  7. Robin Clavreul 20/04/2012 at 06:53

    j’ ai publier mon commentaire avec un autre titre :

    « diffuser le crime mais modérer les citoyens »

  8. Robin Clavreul 20/04/2012 at 06:54

    publié pardon …