Interview par Jean-Michel Billaut